Guide des fonds de teint : tout ce qu’il faut savoir

Élément incontournable de la routine maquillage, le fond de teint se décline sous plusieurs formes. Fluide, compact, en mousse, en stick et même en crème teintée : le fond de teint se choisit en fonction du type de votre peau.

 

Quel est la nature de votre peau ?

Les peaux sèches et réactives demandent une attention particulière. Le fond de teint qui s’adresse à ces épidermes sensibles doit impérativement fournir une hydratation suffisante. On ne le répètera jamais assez : l’hydratation préserve la peau d’un vieillissement prématuré, et aide à faire reculer l’arrivée des rides…

Les peaux à tendance grasse ont l’avantage de s’auto hydrater mais comportent malgré tout leur lot d’inconvénients : on songe notamment à l’aspect parfois brillant de la peau, que de nombreuses femmes cherchent à atténuer. Le fond de teint idéal dans ce cas de figure doit permettre de matifier l’aspect de la peau, sans pour autant l’empêcher de respirer.

Les peaux normales et mixtes ont la chance de simplement avoir à doser l’hydratation fournie par le fond de teint choisi, afin de respecter leur équilibre.

Les peaux à problèmes (acné, points noirs, excès de sébum qui obstrue les pores, rougeurs excessives…) sont confrontées à plusieurs difficultés : camoufler les imperfections, sans aggraver la situation.

 

Quel fond de teint pour quelle peau ?

Chaque type de peau peut trouver son bonheur sur le marché des fonds de teint. À suivre nos conseils personnalisés pour unifier votre teint, tout en respectant votre peau

Un fond de teint sous forme de crème ou de sérum pour les peaux sèches

Pour privilégier la souplesse de votre peau, optez pour un fond de teint en crème ou en sérum. Riches en composants hydratants, ces formats de fond de teint sont par ailleurs très agréables à appliquer. À la main, au pinceau ou à l’éponge, vous pourrez chouchouter votre visage en lui apportant un bel éclat.

Un fond de teint compact ou liquide pour les peaux grasses

Pour matifier une peau grasse, il est conseillé de s’orienter vers un fond de teint qui atténuera l’aspect brillant. Le format compact ou en poudre, va naturellement absorber le sébum et gommer d’éventuelles imperfections. Il est aussi possible d’utiliser un fond de teint fluide aux propriétés matifiantes. Attention à bien poser une base avant l’application de fond de teint fluide matifiant, car le pouvoir asséchant est très puissant. Les peaux à tendance grasse sont aussi les candidates parfaites pour le fond de teint mousse. Ultra léger, le fond de teint mousse donne un aspect lumineux à la peau. Rehaussé d’une touche plus foncée (par exemple une fond de teint compact un ton ou deux plus hauts) au niveau des pommettes : effet bonne mine assuré !

Association de fonds de teint mousse, compact, ou crème pour les peaux mixtes

Hydratation pour les peaux mixtes, oui, mais point trop n’en faut ! Eh oui, les peaux mixtes doivent composer avec la fameuse zone T, qui du front au menton a parfois besoin d’être matifiée. Toute la partie pommettes/joues/cou a cependant besoin d’un fond de teint bien hydratant. L’idéal dans cette configuration, étant de rechercher des textures moyennement ou peu couvrantes, et surtout non grasses. Libre à chacune ensuite de peaufiner avec un fond de teint poudre.

Pour les peaux à problèmes : un fond de teint couvrant

Qu’il faille camoufler des imperfections de manière locale ou sur la majeure partie du visage, le fond de teint couvrant est le meilleur allié des peaux dites à problèmes. Les propriétés couvrantes se retrouvent dans des fonds de teint crème et poudre, mais aussi en format stick. La texture du fond de teint importe énormément, mais ce sont les teintes et le jeu des juxtapositions qui complèteront au mieux la correction de votre peau. Ne pas lésiner sur l’utilisation du fond de teint stick pour insister sur certaines zones. Astucieux et pas d’effet « masque » à la clé !

Articles récents
Devenir Nez

Le métier de nez est de plus en plus médiatisé. Équivalent du « nègre » et de l’écrivain, le nez est (et c’est le cas de le